www.portail-ain.com

Le portail de Ain et le guide des bonnes adresses de Ain

                                                               -------------- Nous sommes le 25-09-2017 et il est 11:38 - Fète du jour : saint(e) Hermann--------------                                                                            

  • RECHERCHER
  • Vous recherchez un commerce, un service, un restaurant .....

Retrouvez toutes les informations sur le département de l'ain. l'histoire de la ville, et quelques informations sur la population, la localisation géographique, ...
      Portail Ain --> informations sur le département de Ain --> Le departement de l'ain

Le departement de l'ain

Sur cetta page vous retrouvez quelques informations sur le département de Le departement de l'ain

Géographie (localisation et territoire).

 

Avec l’Ardèche, l’Isère, la Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie, l’Ain est un département français de la région Rhône-Alpes situé entre Lyon et Genève.

 

Comme la majorité des départements de France elle porte le nom du principal cours d’eau qui la traverse, à savoir l’Ain qui prend sa source dans le Jura, traverse le département sur plus de 80 kilomètres avant de se jeter dans le Rhône au niveau de Saint-Maurice-de-Gourdans. La Saône irrigue également son territoire.

 

L’Ain comprend quatre grands pays qui composent son paysage et son identité : la Bresse aux bocages verdoyants et qui a donné au département sa préfecture Bourg-en-Bressse; Plus au sud la Dombes avec ses mille étangs et son paradis ornithologique; Le Bugey, terre de moyenne montagne, de collines, de contrastes, qui oscille entre monts et vignobles; Et enfin le pays de Gex, ouvert sur la Suisse, qui borde le lac Léman et s’offre à la chaîne du Mont Blanc...

 

Histoire (population, évènements et personnages illustres).

 

C’est à la préhistoire, vers -15.000 ans que l’on trouve les premiers habitants de l’Ain, grâce notamment au recul du glacier du Rhône. Au magdalénien (vers -13.000 ans) arrive le temps des chasseurs-pécheurs, la nature environnante étant une  puissante réserve de chasse (mammouth, cerf géant, auroch, ours, cheval, renne)... On retrouve également une importante activité humaine aux âges du bronze et du fer. De nombreuses découvertes archéologiques et artistiques témoignent de ce riche passé.

 

Au temps de la Gaule, les Séquanes, les Ambarres, les Ségusiaves, les Allobroges et les Eduens se partagent la région. Les Helvètes, établis dans le  pays de Gex, sous la pression des Germains, veulent immigrer vers l’ouest ce qui provoque de nombreux troubles entre peuples. Jules César intervient et c’est le début de la guerre des Gaules...

 

Après la pax romana qui dura près de trois siècles, les grandes invasions barbares dévastèrent la région et mirent fin à l’empire romain. La christianisation, elle, progresse et le diocèse de Belley voit le jour au VIème siècle...

 

Vient l’époque carolingienne ou l’Ain est divisé en “Pagi” (pays), petits et grands fiefs qui sont gouvernés par des comtes (Bagé, Coligny...). En 843, le traité de Verdun attribue la région au royaume de Lothaire.

 

A partir du XIème siècle les comtes de Savoie deviennent peu à peu maîtres de la région. En 1272, grâce au mariage d’amédée V et de Sybille de Bâgé, ils s’octroient la Bresse et Bourg-en Bresse en devient la capitale. C’est le temps des châteaux forts et des châtellenies, de nouveaux couvents voient le jour, on frappe monnaie en plusieurs villes du département (Bourg, Pont-d’Ain, Montluel, Pierre-Châtel...). Tout au long de ces périodes la région connaîtra également son lot d’épidémies et de famines.

 

Une première occupation française aura lieu au début du XVIème siècle, François 1er revendique la Savoie et la conquiert en 1536. En 1559 un traité restitue les Pays de l’Ain au duc de Savoie et en 1560 la Dombes est rendue aux Bourbons. Elle restera une principauté indépendante jusqu’en 1762... Il faut aussi aborder les guerres de religion; l’Ain n’est pas épargné. De part la proximité de Genève, les doctrines de Calvin se répandent d’autant plus facilement sur la région qui devient un lieu stratégique pour les “idées nouvelles”. En 1594, pendant la Ligue, Bourg-en-Bresse fut occupé par près de trois mille huguenots. Elle résista durant six mois, en 1600, au siège des troupes d’Henry IV. Le rattachement définitif à la France des Pays de l’Ain se fera en 1601. Sous la monarchie une ère de prospérité se développe : arts, réseau routier, artisanat, commerce et petites industries voient le jour. Les rues des villes seront pavées et éclairées...

 

C’est au lendemain de la révolution française, en 1790, que naît le département de l’Ain. En 1815, suite à la victoire des coalisés à Waterloo, les Autrichiens envahissent la région jusqu’en 1818... Ce même XIXème siècle voit les progrès de l’agriculture et grâce au développement du trafic ferroviaire, l’industrie et le commerce prend son essor...

 

Si, au cours de la première guerre mondiale, l’Ain est épargné des destructions de part son éloignement du front, plusieurs régiments de la région vont participer aux combats et le nombre de victimes s’élèvera à environ 12.000 hommes. Cette perte de forces vives aura pour conséquence un abandon réel de l’agriculture; le vignoble disparaît... L’industrie, elle, se développe, notamment à Oyonnax.

 

La seconde guerre mondiale sera toute aussi cruelle pour le département.

Bourg-en-Bresse sera bombardé le 16 juin 1940... Les armées se livreront des combats violents... La Résistance s’organisera autour notamment de Jean Moulin. Six cent personnes seront déportées; la moitié ne reviendra pas... La libération se fera le 1er septembre 1944 à Meximieux.

 

Parmi les personnalités importantes natives de l’Ain citons :

Pierre de La Palu, patriarche de Jérusalem (1277-1342); Louis Aleman, cardinal (1390-1450); Louise de Savoie, Princesse de la maison de Savoie et mère de François 1er (1476-1531); Gaspard de Coligny, maréchal de France (1465/70-1522); Ozanam, mathématicien (1640-1717); Brillat-Savarin, auteur (1755-1826); Joseph Récamier, médecin (1774-1852); Edgar Quinet, écrivain et homme politique (1803-1875)...

 

 

Vie contemporaine (économie, patrimoine, culture et terroirs).

 

L’Ain d’aujourd’hui, parmi ses nombreux atouts économiques, possède une richesse culturelle, naturelle et patrimoniale de grande qualité, ce qui en fait une terre de tourisme et de bien-vivre d’exception...

 

L’Ain est gastronomique : elle compte de nombreuses spécialités culinaires; volailles de Bresse, grenouilles et poissons de la Dombes, sauce Nantua, galette de Pérouges... Parmi ses fromages typiques on compte le Bleu de Gex, le Ramequin, le pourri bressan, le Comté... Son vignoble est principalement constitué des vins du Bugey et de Seyssel... Enfin ses grandes tables sont de renommée internationale.

L’Ain possède de nombreux lieux touristiques de toute nature (Parc des oiseaux, Monastère Royal de Brou...).Elle est un paradis pour les randonneurs tout comme pour les amateurs de sports d’hiver...

 

 

Gentilé.

 

Il n’existe pas de gentilé spécifique pour nommer les habitants de l’Ain, chacun adoptant le nom du pays où il habite : Bressans, Dombistes, Bugistes et Gessiens.

 

Ain



Page d'accueil du portail ville de  Du département de l'ain

Histoire et informations sur la ville de  Du département de l'ain

Annuaire des commerces, services, administrations de la ville de  Du département de l'ain

Guide des bonnes adresses de  Du département de l'ain

idées cadeaux de   Du département de l'ain

Immobilier  Du département de l'ain - Vente et location

Voitures d'occasion sur  Du département de l'ain

Photos de  Du département de l'ain

Programme cinema de  Du département de l'ain

Plus de services sur  Du département de l'ain